Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Une Info

24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 16:29
L’infinitif

Présence ou absence de zu ?

l’infinitif n’est pas précédé de zu

·        lorsqu’il est complément d’un verbe de modalité

Ich muss meine Aufgaben machen.

Darf er ins Kino gehen ?

·        Lorsqu’il dépend de l’auxiliaire werden dans la  conjugaison du futur

Er wird wahrscheinlich nicht kommen

·        Lorsqu’il accompagne un des verbes suivants:

Sehen( voir) , hören( entendre) , lassen, ( laisser ou faire) ; lernen ( apprendre ), lehren (enseigner)

Ich höre ihn kommen

Ich sehe das Kind laufen

Ich lasse mir ein Haus bauen ( je me fais construire une maison: attention à la traduction!)

Ich habe tanzen gelernt (parfait)

Er hat mich schwimmen gelehrt (parfait)

L’usage hésite pour helfen: er half mir aufzuräumen ou er half mir aufräumen

Rappel: le participe 2 à forme d‘infinitif

employés accompagnés d’un infinitif, les verbes sehen, hören et lassen ainsi que  les verbes de modalité se mettent eux-mêmes à l’infinitif lorsqu’ils sont conjugués à un temps composé du passé

Sie hat sich ein Kleid machen lassen (parfait : elle s'est fait faire une robe)

Ich habe ihn kommen hören (je l'ai entendu venir)

Ich habe nicht kommen dürfen (je n'ai pas pu venir)

er hatte arbeiten müssen (plus-que-parfait : il avait dû travailler)

 ***********************************

 - La subordonnée infinitive

  • Dans les subordonnées infinitives , le verbe est précédé de zu.

Hier ist es verboten zu sprechen .

Das Haus ist zu verkaufen ( la maison est à vendre)

Er hat zu gehorchen ( il a à obéir = il doit obéir)

  • Quand le verbe comporte une particule verbale séparable, le zu s’intercale entre
    la particule et l’infinitif.

sie hat vergessen , ihre Mutter anzurufen.

 

EXPRESSION DU BUT

Pour exprimer le but on introduit la subordonnée par um ( ..zu)

Er schreibt seiner Freundin, um sie einzuladen

Die Schüler verkaufen Kuchen, um die Klassenfahrt zu finanzieren. ( pour , dans le but de)

Attention: um… zu n’est possible que lorsque les deux verbes ont le même sujet

Die Schüler verkaufen Kuchen + die Schüler finanzieren die Klassenfahrt.

(Bien sûr, la subordonnée infinitive ne comporte pas de sujet : il est sous-entendu!)

Dans le cas contaire, on utilise une subordonnée introduite par damit:

Mein Vater gibt mir Geld, damit ich ins Kino gehen kann(verbe conjugué!)

Mein Vater gibt mir Geld / Ich kann ins Kino gehen ( les deux sujets apparaissent!)

 

OHNE ..ZU(sans)

Er geht weg, ohne mich zu begrüβen.( Il s’en va sans me saluer)

Er geht weg, ohne etwas zu sagen . il s’en va sans rien dire:
une seule négation suffit en allemand: sans dire quelque chose

 

ANSTATT ..ZU

Er geht ins Kino, anstatt seine Hausaufgaben zu machen

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by C.Delpech - dans Grammaire - Grammatik
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 16:48

La rection (casuelle ou prépositionnelle ) des verbes et des adjectifs :

Qu’est-ce que c’est ? « C’est la propriété qu’ont un verbe ou une préposition d’être accompagnés d’un complément dont le cas est déterminé grammaticalement »( Petit Larousse)

  Concrètement ... quelques explications.

1.       Certains verbes ont un complément au datif en allemand alors qu’ils ont un complément d’objet direct en français et inversement

Elle aide son frère : sie hilft ihrem Bruder(datif)

Il me suit : er folgt mir

J’ai besoin de toi : ich brauche dich ( accusatif)

Je te demande si ...: ich frage dich, ob…

2.       Un certain nombre de verbes ou d’adjectifs sont suivis d’un complément (groupe nominal) introduit par préposition .

Er denkt an seine Mutter. (il pense à sa mère)- an jemanden denken = denken an + acc.

Die Eltern müssen sich um ihre Kinder kümmern( les parents doivent s’occuper de leurs enfants)

Er ist mit seinem Freund einverstanden.(il est d’accord avec son ami)

Sie ist eifersüchtig auf ihre Schwester/ auf meinen Erfolg  (elle est jalouse de sa sœur, de mon succès)

Er ist stolz auf sein neues Handy (il est fier de son nouveau portable)

 

Quand on veut remplacer le groupe nominal qui suit, il faut bien identifier s’il s’agit d’humains ou non.

Ex.1 :  Er wartet auf seine Mutter (accusatif)

on remplace seine Mutter par un pronom personnel au même cas :  Er wartet auf sie .

Ex.2 : die Frau erinnert sich an ihren Groβvater (accusatif): sie erinnert sich an ihn.

 

Dans le cas où on ne désigne pas des humains, on utilise un « pronom adverbial » formé
avec da(r ) + la préposition demandée
( on met "r" quand la préposition commence par une voyelle)

Ex.3 : Er wartet auf den Bus : er wartet darauf.

Ex. 4 : Sie erinnert sich an die Ferien: sie erinnert sich daran.

(Elle se souvient des vacances: elle s'en souvient)

Ex.5 : er denkt an die Ferien : er denkt daran

(il pense aux vacances: il y pense)

 

Attention: on traduira en français les exemples 1 et 2 par un pronom personnel :

Er wartet auf sie =  il l’attend. / sie erinnert sich an ihn : elle se souvient de lui.

Exemples 4 et 5 : on traduit généralement par « y » et « en » :

Sie erinnert sich daran = Elle s’en souvient / er denkt daran = il y pense.

 

 

Enfin , quand on veut poser la question , on procède de la même façon.

On utilisera l’interrogatif wer (décliné "qui") pour les personnes  ou
un interrogatif formé avec wo(r) + préposition

  • Er wartet auf seine Mutter : auf wen wartet er ?(wen  = accusatif)

die Frau erinnert sich an ihren Groβvater: an wen erinnert sich die Frau? 

Sie  ist mit ihrer Putzfrau sehr zufrieden : mit wem
ist sie sehr zufrieden?
( elle est satisfaite de sa femme de ménage) (wem: datif car mit demande le datif)

  • Er wartet auf den Bus : worauf wartet er?

Sie erinnert sich an die Ferien: woran erinnert sie sich?

Er denkt an die Ferien : woran denkt er ?

Quelques exemples supplémentaires:

Wogegen hilft dieses Spray? Es hilft gegen Mücken.(cela agit contre les moustiques)

Wovor hast du Angst? Ich habe Angst vor dicken Spinnen( j'ai peur des grosses araignées)

An wen denkst du ? ich denke an meine Freundin.(je pense à mon amie)


Et maintenant dans un texte inconnu ou lors  d’une interrogation orale, plus de grimace
ou de sourcils froncés  quand vous êtes confronté(e s) à un «  wozu » ou « wogegen » !!!!


Un conseil : mémorisez systématiquement la préposition et le cas
de chaque verbe quand vous apprenez vos leçons!

Au besoin: dans tous les manuels scolaires figure la liste des principaux verbes et adjectifs et leur rection
( sinon consultez un dictionnaire)

 

Repost 0
Published by C.Delpech - dans Grammaire - Grammatik
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 15:18

 

Subjonctif 2 présent

 

 le verbe faible : le subjonctif 2 présent du verbe faible est identique au prétérit de l’indicatif

ich machte / ich holte / es regnete   

on le remplace généralement par la forme würde + infinitif

ich würde machen / ich würde holen / es würde regnen

 

        le verbe fort : radical du prétérit + inflexion (Umlaut)sur a,o,u,

+ terminaisons : e,est,e,en,et,en

       ich käme                            ich ginge                                ich liebe

       du kämest                          du gingest                            

       er käme                             er ginge                                  ich führe

       wir kämen                          wir gingen

       ihr kämet                           ihr ginget                                ich täte

       sie kämen                           sie gingen                             

 il est donc indispensable de connaître les verbes forts et  irréguliers !

 

Dans la langue parlée on utilise le subjonctif 2 présent pour les auxiliaires , les verbes de modalité, wissen et quelques verbes forts courants.

Pour beaucoup de verbes forts, on utilise würde + infinitif.

wenn du kämest , würden wir in die Stadt fahren ( ou führen wir...)

 

Mais attention, sachez identifier et repérer le subjonctif 2 des verbes forts pour la bonne compréhension des documents écrits !

 

      les auxiliaires

sein (prétérit war ) : wäre

haben (prétérit hatte ) : hätte  

werden (prétérit wurde) : würde

 

les verbes de modalité

können : ich könnte                /                  mögen : ich möchte

dürfen : ich dürfte                  /                   müssen : ich müsste

 

ATTENTION        wollen : ich wollte        /         sollen : ich sollte   pas de Umlaut!!

 

Wissen: wüsste

 

Subjonctif 2 passé : auxiliaire haben ou sein au subjonctif 2 présent + participe passé

er hätte gekauft / er wäre gekommen

( pour choisir l'auxiliaire ? voir article "les temps de l'indicatif "  26 - 02 - 2009 )


LES EMPLOIS du SUBJONCTIF 2

 

  • Expression de la condition (avec ou sans wenn)

Quand la condition est susceptible de se réalise, on emploi l’indicatif

Wenn du Glück hast, kannst du einen Computer gewinnen( si tu as de la chance , tu peux gagner un ordinateur)

Wenn ich Zeit habe, gehe ich in die Stadt.(si j’ai le temps , j’irai en ville)


Quand la condition est une hypothèse non encore réalisée ou non réalisée dans le passé on emploie le subjonctif 2 (présent ou passé)

 

présent : wenn ich Geld hätte, würde ich eine Reise machen.  (si j’avais de l’argent, je ferais un voyage) 

                wenn es schneien würde, würde ich mit dem Zug fahren.(s’il neigeait, je partirais par le train)

                wenn der Fernseher nicht kaputt wäre , könnten wir den Film sehen (si le téléviseur n’était pas en panne, nous pourrions voir le film)

 

passé : wenn ich das gewusst hätte , wäre ich zu Hause geblieben.(si j’avais su cela, je serais resté à la maison)

            wenn du gekommen wärest, wären wir in die Stadt gefahren.(si tu étais venu, nous serions allés en ville)

           Wenn er vorsichtiger gefahren wäre, hätte er keinen Unfall gehabt (s’il avait conduit plus prudemment, il n’aurait pas eu d’accident)

          wenn er fit gewesen  wäre , hätte er mit uns trainieren können

 

Remarques :    

 

Il n’ y a pas de concordance des temps comme en français

 

 Wenn ich nicht krank wäre, könnte ich ausgehen
 ( allemand : subjonctif 2 dans la subordonnée et la principale)

Si je n’étais pas malade, je pourrais sortir
( français : imparfait de l’indicatif et conditionnel)

 

on peut supprimer wenn dans la subordonnée : le verbe conjugué prend alors la place de wenn et la principale commence par so , da ou dann

wärest du gekommen , so wären wir in die Stadt gekommen

hätte ich Geld , so könnte ich eine Reise machen

hätte es geschneit , so wäre ich mit dem Zug gefahren

käme er , dann würde ich mich freuen

 

           

  • Expression de l’hypothèse non réalisée

Maintenant (présent subj. 2):

 an deiner Stelle würde ich ein Motorrad kaufen( à ta place j'achèterais la moto)

ohne Auto könnte er nicht leben (sans voiture il ne pourrait pas vivre)

Dans le passé (passé subj. 2) :

an deiner Stelle hätte ich mehr gearbeitet

Ohne seine Hilfe hätte ich  nie das Abitur bestanden (sans son aide je n'aurais jamais eu mon bac) 
Ich hätte fast vergessen, ihn abzuholen ( j'aurais presque oublié= j'ai failli oublié d'aller le chercher)

  • Expression du souhait SUBONCTIF 2 PRESENT

wenn ich nur mehr Zeit hätte ! ( = Hätte ich nur mehr Zeit !)(si seulement j'avais plus de temps)

wenn es doch endlich schneien würde ! (si seulement il pouvait neiger!)

 

  •  Expression du regret SUBJONCTIF 2 PASSE

Ach, wenn es nur etwas mehr geschneit hätte ! ( = hätte es nur etwas mehr geschneit)

Ach, wenn ich es nur gewusst hätte! ( hätte ich es doch gewusst )! (si seulement je l'avais su!)

 

  • Subordonnée introduite par als ob ( comme si)

er tut,als ob er reich wäre

er tut ,als wäre er reich

er lieb sich auf den Boden fallen,als ob er nicht mehr laufen könnte

er kümmert sich um das Kind, als ob es sein eigener Sohn wäre! ( il s'occupe de l'enfant comme s'il était son propre fils) 

 

Subjonctif 2 présent / Remarques ( classe de première et terminale)

 

*Verbes faibles : la forme bräuchte (au lieu de brauchte ) est plus fréquente dans le Sud de l’Allemagne

 

*Verbes forts :quelques verbes ont une autre voyelle infléchie que celle du radical du pétérit

 

ä / ö

befehlen : befähle / beföhle                 beginnen : begänne / begönne

empfehlen : empfähle / empföhle        gewinnen :gewänne / gewönne

schwimmen : schwämme / schwömme      stehlen : stähle/ stöhle

 

ü / ä

stehen : stände / stünde                              helfen : hälfe / hülfe

 

ü / ö

schwören : schwüre / schwöre

 

ces formes sont cependant d’un emploi limité et ne se trouvent guère qu’à l’écrit à l’exception de

stehen : stände / stünde et de ses dérivés (verstünde ,entstünde etc…)


 

Repost 0
Published by C.Delpech - dans Grammaire - Grammatik
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 14:04

FORMATION DU PRESENT DE L’INDICATIF

 

  •   Verbes réguliers ou faibles : radical + terminaisons

Singulier – e/ -st / t                  Pluriel – en / -t / -en

Attention 
les verbes dont le radical est terminé en –T , -D, -N,- M prennent un E intercalaire

Du arbeitest ; er zeichnet , du redest , ihr findet

 

  •   Verbes forts : modification de la voyelle du radical à la 2ème et 3ème personne du singulier + mêmes terminaisons que pour les verbes faibles

geben ; du gibst / sehen : er sieht / fahren : er fährt / stoβen : er stöβt

 

  •   Fautes fréquentes à éviter ! ! !

attention : attention : du wirdst du wirst ,  du habst du hast  
  

 

  •   verbes de modalité et wissen ( ich weiβ , du weiβt, er weiβ  )

jamais de T à la 3ème personne du singulier : er weiβØ , er kannØ

 

************************************************************************

FORMATION DU PRETERIT DE L’INDICATIF

 

  •   Verbes faibles : radical + TE + terminaisons :

Singulier Ø / -st / -Ø /         pluriel : - (e) n / -t / - (e) n

 

 er machte . du spieltest


Lorsque le radical se termine par T ou d on ajoute un e intercalaire

reden : er redete - arbeiten : er arbeitete 

  •   Verbes forts : radical de l'infinitif  modifié (voyelle) + mêmes terminaisons que pour
    les verbes faibles

er fuhr ; du gabst . ihr bliebt ; wir kamen ; Sie stritten sich.

 

 

  •  Verbes mixtes : radical de l’infinitif modifié (changement de voyelle ou changement de voyelle et consonnes) + TE  + terminaisons

Er kannte – du brachtest – ihr ranntet

 

 

      
 
 
Fautes à éviter :

§  jamais de T à la 3ème pers. du sing    er verkaufte Ø

§  les verbes de modalité ne prennent jamais de Umlaut ( ¨ ) au prétérit

er mochte, er konnte

 wissen : er wusste! 

************************************************************************

FORMATION DU PARFAIT DE L’INDICATIF

 

Auxiliaire SEIN ou HABEN au présent + participe 2

 

 

1)      FORMATION du PARTICIPE

 

Verbes faibles : Ge + radical + T : gekauft

 

Verbes forts : Ge + radical souvent modifié +EN : geblieben

 

  •   les verbes qui ont des particules verbales inséparables ne prennent

pas de Ge

 er hat sein Buch vergessen

er hat das Auto verkauft

(particules inséparables : ge – miss – zer - be- er- ent – emp –ver

Pour les retenir : j’ai mis Cerbère en enfer )

 

  •   les verbes d’origine étrangère et terminés en IEREN  ne prennent

pas de Ge :

er hat das Auto repariert, er hat eine Reise organisiert

 

  •    les verbes  qui ne sont pas accentués sur la première syllabe

Luther hat das alte Testament übersetzt

Er hat den Kanzler interviewt

 

  •  Verbes de modalité : règle du double infinitif (sont aussi concernés sehen ,hören et lassen)

voir article du 22 novembre 2008 ( catégorie grammaire)

Deux formes aux formes composées du passé ( ex .au parfait)

1.      employé seul : participe = ge+ radical + t

ich habe ihn gemocht ! ich habe es nicht gewollt.

2.
     
employé accompagné d’un infinitif il se met lui-même à l’infinitif

Ich habe nicht kommen dürfen

er hat arbeiten müssen


ich habe das Kind gesehen /
 ich habe das Kind fallen sehen

 

2)      CHOIX DE L’AUXILIAIRE

 

On emploie SEIN avec

 

n les verbes sein , werden et bleiben

ich bin gewesen / er ist krank geworden / er ist zu Hause geblieben

n les verbes intransitifs qui expriment un changement d’état

er ist gestorben (mourir)

ich bin eingeschlafen  / aufgewacht ; er ist um Uhr aufgestanden

n les verbes intransitifs exprimant un mouvement ou changement de lieu

er ist Ski gefahren

er ist Schlittschuh gelaufen

er ist nach Amerika geflogen

er ist nach Deutschland gefahren

er ist gefallen

n certains verbes intransitifs

mein Buch ist verschwunden (disparaître)

was ist geschehen ?(se passer )

es ist mir gelungen(réussir)

er ist seinem Freund begegnet(rencontrer)

der Hund ist mir gefolgt (suivre)

 

 

On emploie HABEN avec :

 

  •  les verbes transitifs :

er hat das Auto in die Garage gefahren

Wir haben Fisch gegessen

Es hat eine Mark gekostet

n les verbes pronominaux ou réfléchis

er hat sich rasiert

hast du dir die Hände gewaschen ?

n certains verbes impersonnels

es hat geklingelt ; es hat geregnet

n les verbes de position (sitzen ; liegen ; hängen ; stehen)

er hat gestanden, er hat gesessen, er hat gelegen

 

 

PLUS-QUE-PARFAIT
Auxiliaire SEIN ou HABEN au prétérit + participe 2

er war zu Hause geblieben  / er hatte gegessen

***************************************************************************
FUTUR
auxiliaire werden + infinitif


er wird in die Schweiz fahren


Repost 0
Published by C.Delpech - dans Grammaire - Grammatik